AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesMembresConnexionSite Chevaliers Pourpres

Partagez | 
 

 Le lupin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le lupin   Sam 2 Fév 2008 - 14:25

Non il ne s’agit pas de disserter sur le professeur Rémus Lupin mais bien des lupins, qui sont des plantes de la famille des fabacées ou légumineuses appartenant au genre Lupinus. Certaines espèces sont cultivées depuis plus de 4000 ans.
Les lupins sont des plantes qui ont une forte teneur en protéines (43 %) et contiennent aussi des fibres (25,5 %), des sucres (13,5 %), des matières grasses (12,5 %) et des minéraux (5,5 %). Les lupins poussent à l'état sauvage dans les sols sablonneux.

C'est un légume sec plat et amer qui nécessite un trempage prolongé dans de l'eau salée avant consommation, et doit être cuit plusieurs heures pour éliminer les alcaloïdes. Même cuit, il faut continuer à le faire tremper dans de l'eau froide salée pendant une semaine, en renouvelant l'eau deux fois par jour. Une mauvaise préparation pourrait le rendre toxique.
Il peut être consommé sous forme de graine saumurée (sud de la France, Portugal, Maghreb), ou sous forme de semoule à galettes. Les Égyptiens déjà le consommaient, ainsi que les Mayas.

Cette plante protéagineuse, parfaitement adaptée aux climats européens, est d'un grand intérêt en tant que ressource en protéines végétales. Trois espèces présentent aujourd'hui un intérêt agronomique pour l'alimentation humaine :
• le lupin blanc (Lupinus albus), cultivé en France;
• le lupin bleu (Lupinus angustifolius), cultivé en Australie;
• le lupin jaune (Lupinus luteus), cultivé en Europe centrale.

Ces constats, nos ancêtres médiévaux l’avaient déjà fait, et bien qu’ils ne puissent en expliquer clairement les raisons scientifiques, ils appliquaient les méthodes appropriées pour consommer le lupin sans danger.

Le lupin se mange avec de la saumure seule, ou bien avec du vinaigre ; on se contente souvent d’un peu de sel pour tout assaisonnement. […] Un autre dit qu’après avoir répété plusieurs fois l’immersion dans l’eau, on fait cuire de lupin qu’on mange alors avec du vinaigre et de la saumure, en buvant par-dessus un généreux vin de dattes, qui aide à la digestion. Il faut, quand on en fait un usage prolongé, manger beaucoup de substances sucrées ou grasses.

In Ibn al-'Awwâm, Le livre de l’agriculture, Kitâb al-Filâha, Actes Sud-Sindbad, Arles, 2000 (« Thesaurus »), traduction et édition, J.-J. Clément-Mullet

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le lupin   Sam 2 Fév 2008 - 20:21

Malgré les protéines il n’y a pas l'air d'avoir beaucoup d'avantages à en consommer… :pensif:
Il faut être motivé pour en manger car apparemment c’est long...très long à préparer, ça peut être dangereux si on le prépare mal et le goût amer n’a pas l’air très appétissant…Il a du falloir beaucoup de tâtonnement (et peut être beaucoup de victimes… :O_o: ) pour arriver à trouver la bonne combinaison pour le consommer ! :assomme:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le lupin   Dim 3 Fév 2008 - 11:54

Le lupin n'est pas à classer dans les aliments du quotidien, mais dans les aliments de substitution, pour faire face en cas de disette ou de famine. Ses propriétés en font un "bon" aliment de substitution, mais il ne faut en attendre plus de cette plante... mieux vaut un bon couscous!!!!!! :rendeer:

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le lupin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lupin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de Teddy Lupin
» PROFESEUR R J LUPIN
» Remus Lupin (TERMINE)
» « Recherches et thérapie » [Rémus Lupin]
» Le lupin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde médiéval :: Mangeaille et ripaille-
Sauter vers: