AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesMembresConnexionSite Chevaliers Pourpres

Partagez | 
 

 La mort de l'archéologie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La mort de l'archéologie?   Dim 10 Fév 2008 - 15:16

Il a été découvert à Poitiers près de l’église St Hilaire un site archéologique important comprenant une nécropole mérovingienne et un chapitre de chanoines dans un excellent état de conservation.
Malheureusement tous ses vestiges vont probablement être recouvert à cause de la construction de nouveaux immeubles, faute de moyens pour entreprendre la fouille du site.
Je vous renvoie à cet article http://www.casepassecommeca.com/+La-France-sarkozyste-enterre-les,437+.html qui résume très bien la situation et la politique française vis-à-vis de l'archéologie...
Crying or Very sad Evil or Very Mad Crying or Very sad Evil or Very Mad Crying or Very sad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 10 Fév 2008 - 18:51

C'est effrayant !!!
J'étais sur le point de répondre à ton post, MellonCollie, en disant que l'essentiel était de d'étudier le site, après tant pis s'il devait disparaître... Mais là, j'ai changé d'avis ! Si même l'archéologie préventive n'a plus les moyens de faire des fouilles d'urgence (ce qui n'est pas la meilleure condition pour étudier un site), c'est une catatrosphe ! J'espère que les pouvoirs publics vont revenir sur cette décision de bloquer les crédits, mais j'en doute. On risque de passer à côté de pans entiers de l'histoire, c'est un peu bête quand même.
Par contre, je n'aime pas trop le ton politique de l'article :pensif: (de toute façon, c'est vrai que les caisses sont vides, mais c'est vrai aussi que l'argent peut sans doute être mieux utilisé). Mais bon... Là n'est pas le débat ! :bounce:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 10 Fév 2008 - 19:07

oui c'est vrai que le ton est un peu orienté, mais j'ai trouvé qu'il résumait assez bien la situation globale du problème.
Apparemment quelques fouilles ont déjà été faites mais vu l'importance du site il faudrait complètement annuler le projet d'immeuble pour disposer de tout le temps nécessaire pour les recherches et classer le site car se serait vraiment dommage qu'il disparaisse...sans compter que ce serait un avantage touristique pour la ville de Poitiers qui met très souvent en avant son patrimoine culturel et historique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 10 Fév 2008 - 19:11

On voit ou tu vas chercher tes infos MellonCollie.... pirate! pirat cheers
Revenir en haut Aller en bas
Gorlois l'Imparable
Pendragon
avatar

Masculin Nombre de messages : 2522
Age : 36
Localisation : Chaumelot

MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 10 Fév 2008 - 19:23

Ah nan je préfère voire de beau immeubles bien gris et super haut c'est beaucoup plus JOULY !!!!!!!



C'est pas la première fois que cela arrive et cela ne serra pas la dernière !!



Pfff ........ c’est du grand n'importe quoi !!!! pale

_________________
Peut importe les chocs, plus fort sera mon bras
L'âme d'un chef se révèle dans le désordre car il ordonne, dans la discorde car il apaise, dans l'inaction car il mène ses hommes en avant, toujours plus loin dans la conquête d'eux-même. C.P
[« Tous rêvent, mais pas de façon égale. Ceux qui rêvent de nuit depuis les replis poussiéreux de leur esprit se réveillent le jour pour se rendre compte que ce n’était que de la vanité; mais les rêveurs de jour sont dangereux, car ils peuvent agir selon leur rêve en gardant les yeux grand ouverts pour le rendre possible. »
- T.E. Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 10 Fév 2008 - 19:55

Il faut se dire aussi qu'on ne peut pas mettre les villes en conserve sous le prétexte de conserver tout le patrimoine. IL faut bien que le paysage évolue, il l'y a pas d'autre solution. Prisonnier Même si je suis tout à fait d'acord avec Gorlois : le béton gâche le paysage. Je préfèrerais moi aussi garder les vieilles pierres. Ce qui est idiot, ce n'est pas de construire ces fichus immeubles, mais d'empêcher les historiens et les archéologues de faire leur travail. Et donc de refuser de connaître une partie de l'histoire. Et ça, c'est grave il me semble. Ignorer son histoire peut tuer un peuple. Guillotine Malgré le respect que je leur dois, il faudrait que nos dirigeants ne souviennent de ça de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Gorlois l'Imparable
Pendragon
avatar

Masculin Nombre de messages : 2522
Age : 36
Localisation : Chaumelot

MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 10 Fév 2008 - 20:08

la rochelle !!



Nous appeler les souleveur de pierre mais on avait quand meme une subvention de 150 euros par ans ce qui pour la ville de la rochelle et du foutage de gueule + des battons dans les roues (beaucoup beaucoup)pirat pirat

_________________
Peut importe les chocs, plus fort sera mon bras
L'âme d'un chef se révèle dans le désordre car il ordonne, dans la discorde car il apaise, dans l'inaction car il mène ses hommes en avant, toujours plus loin dans la conquête d'eux-même. C.P
[« Tous rêvent, mais pas de façon égale. Ceux qui rêvent de nuit depuis les replis poussiéreux de leur esprit se réveillent le jour pour se rendre compte que ce n’était que de la vanité; mais les rêveurs de jour sont dangereux, car ils peuvent agir selon leur rêve en gardant les yeux grand ouverts pour le rendre possible. »
- T.E. Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 10 Fév 2008 - 20:14

Viva la Révolution!!! Guillotine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 10 Fév 2008 - 20:27

Malgré tout la situation n'est pas aussi simple que cela.... Autant il est dommage (et dommageable) que ce site soit si peu étudié et recouvert sous du béton, autant il ne faut pas oublier les impératifs de l'urbanisation. Ce n'est pas un secret, tous travaux entrepris dans les centre-villes des grandes villes françaises vont mettre à jour des vestiges. Or les opérations immobilières de ce genre mobilisent beaucoup de capitaux, aors que manifestement les recherches archéologiques en manquent cruellement. Il n'est donc pas possible ni envisageable de bloquer tous les travaux en cours afin d'effectuer les fouilles nécessaires. Il faut donc faire un choix, et celui-ci ne sera quasiment jamais au profit de ces vestiges. Il est totalement impensable de transformer les villes françaises en écomusée, ce qui implique de faire un choix dans les vestiges à sauvegarder; or ce choix sera difficile, d'autant que les historiens et les archéologues ont tendance a vouloir tout sauver. En l'absence de compromis, les intérêts financiers primeront toujours, et le concert des lamentations continuera...

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Gorlois l'Imparable
Pendragon
avatar

Masculin Nombre de messages : 2522
Age : 36
Localisation : Chaumelot

MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 10 Fév 2008 - 20:34

Tout à fait d’accord avec toi Bérégond !!:^^:

_________________
Peut importe les chocs, plus fort sera mon bras
L'âme d'un chef se révèle dans le désordre car il ordonne, dans la discorde car il apaise, dans l'inaction car il mène ses hommes en avant, toujours plus loin dans la conquête d'eux-même. C.P
[« Tous rêvent, mais pas de façon égale. Ceux qui rêvent de nuit depuis les replis poussiéreux de leur esprit se réveillent le jour pour se rendre compte que ce n’était que de la vanité; mais les rêveurs de jour sont dangereux, car ils peuvent agir selon leur rêve en gardant les yeux grand ouverts pour le rendre possible. »
- T.E. Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 10 Fév 2008 - 20:44

Je suis assez d’accord aussi avec cette analyse mais cela n’empêche pas que cette situation soit très regrettable.
Pour ce qui est des villes écomusées je n’irais pas jusque là et je ne dit pas qu’il ne faut rien construire, mais en ce qui concerne la ville de Poitiers je ne pense pas que ce projet soit indispensable pour la ville qui bénéficie déjà de nombreux immeubles récemments construits et beaucoup de logements vacants…Il serait peut être plus intéressant de rénover plutôt que de construire à tout va s’en s’occuper du patrimoine cuturel…Mais les intérêts économiques priment toujours.... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Gorlois l'Imparable
Pendragon
avatar

Masculin Nombre de messages : 2522
Age : 36
Localisation : Chaumelot

MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 10 Fév 2008 - 20:49

rénover pour une commune c est la mort financière alors que construire rapporte à la commune (gros promoteur plein d euros dans les mains )

_________________
Peut importe les chocs, plus fort sera mon bras
L'âme d'un chef se révèle dans le désordre car il ordonne, dans la discorde car il apaise, dans l'inaction car il mène ses hommes en avant, toujours plus loin dans la conquête d'eux-même. C.P
[« Tous rêvent, mais pas de façon égale. Ceux qui rêvent de nuit depuis les replis poussiéreux de leur esprit se réveillent le jour pour se rendre compte que ce n’était que de la vanité; mais les rêveurs de jour sont dangereux, car ils peuvent agir selon leur rêve en gardant les yeux grand ouverts pour le rendre possible. »
- T.E. Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Mar 12 Fév 2008 - 19:08

C'est sûr que c'est dommage, mais il existe heureusement d'autres sites en milieu rural où les problèmes d'immobilier ne se posent pas. On peut déjà faire pas mal de découvertes intéressantes sur ces sites-là. Par exemple au Fâ (près de Royan pour ceux qui ne connaissent pas), il y a encore de quoi fouiller la ville gallo-roamine (ou peut-être celte) pour des années ! Les crédits nationaux se réduisent pour le patrimoine en général, mais c'est un domaine qui est en passe d'être décentralisé auprès des régions ou des départements. alors, pas d'affolement : c'est vrai qu'on va voir des sites disparaître avant d'être étudiés, mais ce n'est pas pour autant la mort de l'archéologie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Sam 16 Fév 2008 - 18:13

D'autant qu'il existera toujours de braves étudiants en sciences humaines qui viendront faire des stages (non rémunérés) sur des chantiers de fouilles...!!! Wink :assomme:

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Mar 26 Fév 2008 - 14:36

C'est pas vrai, Messire Bérégond, vous savez comme moi qu'ils ne sont pas braves ces étudiants... mais oui, ils ne sont pas rémunérés...
:lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 2 Mar 2008 - 19:02

Archélogie et batiments de France même combat...Les budget sont de plus en plus ricici du coup les fouilles sont de moins en moins répandues... dur dur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Ven 7 Mar 2008 - 20:28

Louis le troubadour a écrit:
Archélogie et batiments de France même combat...Les budget sont de plus en plus ricici du coup les fouilles sont de moins en moins répandues... dur dur...

D'un autre côté, il faut bien se garder un peu de boulot pour le futur, sinon que restera-t-il à fouiller?????? On dit merci qui pour sa prévoyance...??????? Laughing

:lol!: :lol!: :lol!: :lol!: :lol!: :lol!: :lol!: :lol!: :lol!: :lol!: :lol!: :lol!:

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Mer 12 Mar 2008 - 14:57

Tout ceci s'inscrit dans une politique plus large qui ne touche pas seulement l'archéologie, la culture etc... Tous les investissements a long terme sont sabrés depuis des années, et ce dans tous les domaines. Sur le plan de la recherche en sciences humaines nous allons prendre du retard, mais également dans tous les autres domaines. Les problêmes économiques actuels, notre incapacité à nous défendre efficacement dans la mondialisation, notre retard sur l'allemagne, rien de tout cela n'est du aux mentalités françaises ou à un système public trop lourd, la quasi-totalité des problêmes et retards sont du au manque d'investissement en recherche pure, dans les sciences humaines etc.... en amont. Quand on investit 2 fois moins que l'allemagne en recherche pure, il ne faut pas s'étonner d'avoir de lourd problêmes 10 ans plus tard... Mais allez comprendre pourquoi les responsables refusent de penser à long terme.... 5 ans de mandat, c'est un projet pour 5 ans, mais ce sont les projets de fond qui déterminent la vitalité et l'efficacité à long terme, dans les sciences humaines comme pour le reste, y compris pour l'archéologie.

Engagez-vous! Charge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 16 Mar 2008 - 8:53

Avec 5 ans de mandat, cela permet de mettre en place des grands plans quiquénnaux, comme à la grande époque du petit père des peuples... affraid

:mdrir:

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 23 Mar 2008 - 14:38

Le problème de la recherche en France reste un vaste débat ouvert depuis de très nombreuses années et qui s'enlise au fil des politiques successives... Le profit prime toujours sur la recherche pure et ce aussi bien dans un gouvernement de "droite" que de "gauche" et cela n'est pas près de changer vu la situation économique actuelle du pays... Rolling Eyes

Quoi qu'il en soit pour revenir au projet de Saint Hilaire, aux dernières nouvelles, les fouilles préventives menées on permis de faire des découvertes historiques plus importantes que prévues car elles recouvrent plusieurs couches archéologiques. A la fin du chantier, l’équipe d’archéologues étudiera en laboratoire les objets récupérés sur le terrain (il restera au moins quelque chose... :dry: ). Devant l'ampleur des découvertes, le nouveau maire de Poitiers a souhaité discuter du projet et de l'état des fouilles avec le préfet et les services d'Etat concernés, mais le projet de construction d'immeuble ne semble pas remis en cause et les vestiges de bâtiments vont sûrement disparaître pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 23 Mar 2008 - 16:34

MellonCollie a écrit:
le projet de construction d'immeuble ne semble pas remis en cause et les vestiges de bâtiments vont sûrement disparaître pour de bon.

Loin de moi l'envie de jetter un pavé dans la marre... au canard... Smile mais bon parfois c'est difficile de faire autrement! Embarassed

Pourquoi est-on autant attaché au ruines et autres vestiges des temps passés??? Après qu'ils aient été étudié...au fond, à quoi bon les garder? Personnelement ça me fait mal au coeur de voir des ruines ravagées par des buldoser mais pourquoi? Je vous pose la question parce que, en y refléchissant, je m'aperçois que mon opposition à ce genre de comportement est sans reflexion ni fondement... Shocked C'est tout simplement un principe!

Peut-être avez vous des arguments, des idées sur la question: pourquoi doit on garder les monuments du passé lorsqu'il gènent...quel est leur utilité?? Ce qui est sûr c'est qu'aujourd'hui, on a les moyens de ménager la chèvre et le choux mais les municipalités choisissent souvent des solutions de facilité et le profit, plutôt que le compromis, c'est bien dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 23 Mar 2008 - 17:13

Autant tout garder de notre patrimoine est une aberration, autant faire table rase du passé est inconcevable. Le tout est de trouver un compromis, entre ce que l'on doit conserve, et ce que l'on peut détruire après étude... L'urbanisation galopante des centre-ville interditt que l'on s'encombre de trop de vestiges... La politique est de plutôt privilégier les restes en élévation, car moins coûteux à remettre en état...

Crusader I am the keeper of the Grail

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Dim 23 Mar 2008 - 18:32

Tout d’abord d’un point de vue purement esthétique, je trouve une ruine toujours plus jolie qu’un banal immeuble en béton, il subsiste un côté magique et ancien qui donne son âme à un site…l’attrait des vieilles pierres aussi sûrement…I love you

J’ai aussi une opposition de principe car les vestiges archéologiques sont en quelque sorte la partie émergée de l’iceberg de la « culture » et de l’histoire et que si personne ne défend les fouilles archéologiques, qu'est ce qui va ensuite enpêcher de s’attaquer de manière plus générale aux sciences humaines et leur utilité ? :hangrymob:

Quant à leur utilité, j’en avais déjà parlé un peu plus haut mais pour développer je pense que le patrimoine historique joue un rôle important dans la culture d’une ville, de son histoire et permet un développement en lui donnant une véritable identité et un atout au niveau touristique (par exemple que serait Carcassonnes sans ses remparts…). Mais en même temps c’est vrai que si on ne détruit rien on ne pourra rien bâtir de neuf et les villes risquent de se scléroser. De plus cela peut empêcher de reconstruire de futurs monuments historiques (comme le Grand Palais). :unsure:
Donc c’est vrai que les deux points de vue se défendent et il s’agit vraiment d’agir au cas par cas mais même la c’est difficile car chaque collectivité veut préserver ses intérêts. :assomme:

Pour ce qui est de ce cas précis de Saint Hilaire, il ne s’agit pas d’un projet de logement indispensable (d’après le site du projet cela ressemble plutôt à un immeuble de standing), de plus je ne pense pas qu’il y ait de vraie crise du logement à Poitiers, ce projet n’a pas d’utilité publique…De plus le centre ville de Poitiers est un lieu chargé d’histoire, les touristes le parcourent dans ce but donc pourquoi ne pas mettre ce site en valeur…surtout qu’il a l’air très important et utile d’un point de vue historique, il ne s’agirait pas là de garder pour garder…Sans compter qu'une fois recouvert de béton le site sera définitivement perdu...(en attendant de nouvelles fouilles dans 2000 ans peut être...) Axeman
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   Mar 25 Mar 2008 - 12:27

MellonCollie a écrit:
J’ai aussi une opposition de principe

... non je vais me taire, ça vaut mieux pour moi, je ne voudrais pas vivre moins longtemps et moins heureuse que ce qui était prévu! :death: Mais je te reconnais bien là, "banane" solitaire :hangrybanana: !!! (c'est pas péjoratif mais affectueux...)

Sinon merci beaucoup, il suffisait de réfléchir un peu seulement on ma vivement déconseiller de recourir à ce genre de procédé, c'est dangereux pour ma santé! J'aime bien l'idée comme quoi les vestiges ne sont que la partie emmergée de l'iceberg. Enfin c'est vrai qu'à Poitiers on a un peut trop l'habitude de frapper et poser les questions ensuite, methode: Barbare et c'est dommage parce que c'est une ville avec un fort potentiel...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort de l'archéologie?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort de l'archéologie?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'expérimentation archéologique
» Webzine sur l'archéologie...
» Archéologue New Métier
» Explorations archeologiques, en Haiti
» [Economie] Mines & minerais de fer au Moyen Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde médiéval :: La vie quotidienne-
Sauter vers: