AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesMembresConnexionSite Chevaliers Pourpres

Partagez | 
 

 De l’anel qui faisoit les vits grans et roides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: De l’anel qui faisoit les vits grans et roides   Mer 31 Oct 2007 - 20:54

Le fabliau qui suit est plutôt grivois, et montre qu'au Moyen âge la littérature satyrique est plutôt féroce et sans tabou... jocolor

Haiseaus redit c’uns hons estoit,
Uns merveilleus anel avoit ;
Tant com il avoit en son doit,
Adès son membre li croissoit.
Un jor chevauchoit une plaigne
Tant qu’il trova une fonteine ;
Descenduz est quant il la vit,
Et lés la fonteine s’assit,
Si lava ses meins et son vis,
Et son anel qu’il a hors mis.
Quant il li plut si s’en leva,
Mès l’anel seur l’erbe oublia.
Un Evesque par là passoit,
Si tost com la fonteine voit,
Il descent et trova l’anel ;
Por ce que il le vit si bel,
En son doi l’a mis sanz atendre.
Le membre li commence à tendre
Quant il li ot un poi esté ;
Et vos le Vesque remonté,
A moult très grant mesese estoit
Du membre qui si li tendoit,
Ne n’aloit pas sans plus tendant,
Ençois aloit tozjors croissant.
Tant crus et va tant aloignant,
Que ses braies vont dérompant.
Li Evesques honteusement
Montre s’aventure à sa gent ;
Mès nul n’i ot qui s’avertist
Que ce li anel li féist.
Tant crut que li traine à terre.
Par conseil comanda à querre
Home ou fame qui li aidast,
Et qui à point le ramenast.
Cil qui l’anel avoit perdu,
Cest merveille a entendu,
A l’Evesque est venuz tot droit ;
Si demanda qui li donroit
Du sien si le pooit garir.
Cil qui avoit trop à soufrir,
Li dist tot à vostre talent.
J’aurai dont, fait-il, par covent ,
Vos deus aneaus tout au premiers,
Et cent livres de vos deniers.
Quant les aneaus furent fors très,
Li membres est tantost retrés ;
Ainz que cil éust ses cent livres,
Fu li Evesques tot delivres.
Et cil marchié fu bien seanz,
Comme chascun en fu joianz.


Explicit de l’Anel qui faisoit les vits grans et roides.

Par Haisiaux, Ms. 7615, in Barbazan E. et Méon D., Fabliaux et contes des poètes françois des XI, XII, XIII, XIV et XVe siècles, Warée, Paris, 1808, p.437-438
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De l’anel qui faisoit les vits grans et roides   Dim 16 Mar 2008 - 16:41

Bonjour,

personne n'a mis de post à la suite de ce subtil poème Smile Personne n'a envie de passer pour un esprit pervers (il manque un smiley exibitionniste) Cool Suspect

Pour rajouter quelques chose à ce sujet je trouve qu'il est intéressant d'observer que les intérêts des Hommes n'ont pas vraiment évolués... changés (ni voyer rien de négatif).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De l’anel qui faisoit les vits grans et roides   Dim 16 Mar 2008 - 16:46

Peut être parce qu'il n'y a aucun commentaire à faire, le fabliau parlant de lui-même... à chacun de se faire sa petite idée... :geek:

Wink

Cool

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De l’anel qui faisoit les vits grans et roides   Dim 16 Mar 2008 - 17:11

Merci de me remettre à ma place messire Bérégond c'était nécessaire :lol!: Bon ba on ne fera pas de "sociologie" ou psycho ni même d'histoire aujourd'hui... tanpis... Sad

Enfin si quelqu'un a envie de discuter de la vision que l'on se fait du corps à l'époque médiévale ça m'intéresse. J'ai l'impréssion que l'idée qu'on se fait de la sexualité, de l'humour et de la nudité à l'époque médiévale est pleine d'idées reçus... à priori et stéréotypes. Il y avait, certe, la religion d'ou un code de conduite rigoureux mais audelà de ça on peut imaginer retrouver, en ces temps lointains, les mêmes conportements qu'aujourd'hui. Non? Pour être plus précise je ne parle pas de tout ce qui aujourd'hui est un peu trop grivois White flag White flag , évidemment, mais du reste... des choses qui restent du domaine du raisonnable.... En gros et pour être plus clair quelqu'un aurait-il des éléments de réponses à ces questions:

-le corps est il une honte (personnellement je ne pense pas que ça ai jamais été le cas)??
-les rapports sexuels, dans le cadre du mariage, l'étaient ils aussi?
-l'humour grivois attirait-il la foudre divine sur ces auteurs...?

Il y à plein d'autre questions que je voudrais poser mais la c'est la base, il faut bien commencer par quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De l’anel qui faisoit les vits grans et roides   Dim 16 Mar 2008 - 17:35

Candide a écrit:
-le corps est il une honte (personnellement je ne pense pas que ça ai jamais été le cas)??
-les rapports sexuels, dans le cadre du mariage, l'étaient ils aussi?
-l'humour grivois attirait-il la foudre divine sur ces auteurs...?

Il y à plein d'autre questions que je voudrais poser mais la c'est la base, il faut bien commencer par quelque chose.

Pour ce qui est des rapports sexuels, il ne faut pas oublier le commandement de l'Eglise: "croissez et multipliez-vous". Ainsi les rapports sexuels, dans le cadre du mariage, sont encouragés, afin d'assurer la descendance. :cat:

Concernant les fabliaux, ceux-ci sont pour beaucoup grivois, car ils sont là pour prendre le contre-pied des textes et enseignements produits par les clercs. Les fabliaux pourraient s'apparenter (à coup de gros raccourcis), à la littérature satirique de nos jours (journaux ou autres...) :study:

Si tu recherche plus d'informations sur la pensée du corps, et surtout le plaisir (sexuel), tu peux consulter les ouvrages de Jean Verdon (Le plaisir au Moyen-Âge) ou bien ceux de Jean-Louis Flandrin (Les amours paysannes... ou encore Le sexe et l'Occident...).

:flower:

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De l’anel qui faisoit les vits grans et roides   Lun 17 Mar 2008 - 13:05

Le corps n'est en rien méprisé au moyen-age, mais doit être soumis à l'esprit, qui doit le modérer. Ainsi les rapports sexuels dans le couple (représentés par ailleurs dans la peinture médiévale, les corps sous les draps, mais représentés tout de même au moment d'insufflement de l'âme par exemple dans l'enfant en conception) se doivent d'être modérés, la femme se doit d'être passive et l'homme modéré dans son hardeur.... Il va de soi qu'entre conseils et pratique, il y a un monde, l'Eglise d'aujourd'hui déconseille le préservatif, combien suive ses conseils? très peu assurément, et pourtant il y a encore 60% de chrétiens déclarés. Si l'on perdait toute trace de la vie laïque au 20ème siècle, penserait-on que 60% de la société refusaient le préservatif?

Il est très difficile de cerner l'état d'esprit et le rapport au corps pour le quidam lambda mais les poèmes grivois en disent long.... Pour l'Eglise, tout ce qui se fait dans le cadre qu'elle conseille est bon, donc comme disait Bérégond, "croissez et multipliez vous!"

Une "histoire de l'orgasme" vient également de paraitre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De l’anel qui faisoit les vits grans et roides   Mar 18 Mar 2008 - 18:33

Tancrède a écrit:
Il va de soi qu'entre conseils et pratique, il y a un monde, l'Eglise d'aujourd'hui déconseille le préservatif, combien suive ses conseils? très peu assurément, et pourtant il y a encore 60% de chrétiens déclarés. Si l'on perdait toute trace de la vie laïque au 20ème siècle, penserait-on que 60% de la société refusaient le préservatif?

Il est très difficile de cerner l'état d'esprit et le rapport au corps pour le quidam lambda mais les poèmes grivois en disent long....

Encore une fois Tancrède c'est exactement là où je voulais en venir gourou mais malheureusement il semble qu'on ne puisse pas envisager de sérieuses hypotèses sur ce sujet qui tient du domaine privé.... Enfin, je vais chercher un peu par moi même afin de trouver quels types de sources pourraient nous renseigner sur le sujet mais merci pour toutes vos références! :merci:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l’anel qui faisoit les vits grans et roides   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l’anel qui faisoit les vits grans et roides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De l’anel qui faisoit les vits grans et roides
» Remèdes de grans mère (santé)
» Un député donne 30 jours à Martelly pour débloquer la crise sinon...
» Vamos a la playa (Pv Zarathos)
» Martelly fera arrêter Bélizaire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde médiéval :: La vie quotidienne-
Sauter vers: