AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesMembresConnexionSite Chevaliers Pourpres

Partagez | 
 

 L'habitat au haut Moyen-Age

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'habitat au haut Moyen-Age   Dim 23 Nov 2008 - 20:54

On connaît relativement bien les mottes féodales (surtout à Siecq Very Happy ), mais est-ce que quelqu'un saurait ce qu'il y avait avant ? En fait, ma question vient d'une discussion avec mes parents qui pensaient que l'habitat des Francs ressemblait assez à celui des Gaulois. A mon avis, c'est quand même assez différent : de manière générale, la maison celte est conçue avec des poteaux en bois (souvent 4), reliés par des parois en clayonnage avec une sorte de torchis. Je pense que les Francs construisaient peu ou prou à la mode romaine, puisque ces "barbares" étaient en réalité un peu romanisés, mais pourtant on dit souvent que les constructions en bois étaient plus dans leur culture que les constructions en pierres, ce qui expliquent qu'on est, soit-disant, "perdu" les techniques de construction romaine (d'où les divers commentaires sur une régression technique, etc.). Quoiqu'il en soit, ce sont les descendants des Francs, si je puis dire, qui ont construits les châteaux à motte, en bois... Neutral
Conclusion : comment était l'habitat des Francs, Wisigoths et autres Burgondes ? Qu'est-ce qu'on en connaît, qu'en reste-t-il aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habitat au haut Moyen-Age   Sam 6 Déc 2008 - 20:53

Je recherche dans mes livres à Poitiers et mes notes de médiévale Dame Mélisende et vous réponds dès que j'y verrais un peu plus clair dans tout ce foullis Exclamation Exclamation Exclamation :study:

:Arbre: :Arbre: :Arbre:

:merlin:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habitat au haut Moyen-Age   Ven 24 Avr 2009 - 22:01

Vos lumières se font attendre messire Bérégond Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Pour ce qui est de la préférence du bois sur la pierre c'est peut-être aussi une question de budget...la pierre coute cher...Pour preuve les mottes féodale et leur tour en bois après les aqueducs et les amphithéatres romains...
Les constructions francs devaient être dans le principes de celles des gaulois, ne serait-ce que par le manque de moyen suite à l'effondrement de l'empire romain et par la même occasion de la chute du commerce et donc de la circulation d'argent...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habitat au haut Moyen-Age   Jeu 30 Avr 2009 - 0:37

Il faut garder à l'esprit que les constructions diffèrent selon les régions et la facilité ou non à extraire de la pierre. Tout le monde n'est donc pas logé à la même enseigne. L'atomisation politique a également atomisé les centres de productions et les gains de productivité induits par l'appartenance à un grand ensemble politique qu'était par exemple l'empire romain. Il était plus simple pour l'empire de créer des carrières que pour un petit seigneur franc du limousin.

La question des matériaux utilisés est liée étroitement à la stabilité politique, ou l'instabilité. La construction d'un donjon de pierre ou le renforcement d'une motte castrale demandait un effort financier considérable ainsi qu'un effort temporel. C'est avec la stabilisation politique et l'installation durable du maillage féodal que peut s'établir à nouveau (après les grands projets carolingiens) des projets de construction en pierre qui prennent 10, 20 40 ans sur 1 à 3 génération. Enfin les risques politiques, le contrôle aléatoire de l'espace qui fait la part belle aux routiers et autres brigands, focalise l'utilisation des pierres sur les édifices militaires, défensifs, les lieux de pouvoir. Les pierres sont utilisées par ceux qui ont les moyens de les extraire, et le sont en priorité pour sauver les âmes, les corps, et les intérêts économiques...!

Les constructions en pierre ne s'arrêtent pas avec la chute de l'empire. Mais l'instabilité politique empêche le contrôle durable des espaces par des royaumes stables, pouvant s'appuyer sur un tissus économique fort et ainsi financer de grands projets de construction. Je rappelle à votre mémoire que de la basilique romaine en marbre à la cathédrale de calcaire en passant par la chapelle de granit, les bâtiments religieux, dès qu'ils atteignaient une certaine taille ou abritait les restes d'un saint fameux, était construits en pierre, et le changement de locataire ne signifiait après tout pas forcément changement de foi...!


L'habitat franc du Nord de la France devait se rapprocher de l'habitat gaulois, avec une éventuelle fortification des villes et l'édification progressive de chapelles en pierre dans les gros villages (de très nombreuses chapelles carolingiennes ont été détruites aux XIème et XIIème siècle avec l'essor économique pour construire du neuf), et celui du sud devait mélanger murs de pierres sèche dans certaines régions et toits de chaumes, ou de pierres plates...


Impossible de généraliser, mais impossible aussi que le savoir gallo/gréco/romain ait disparu d'un coup. Mais un peu partout le manque de moyen a empêché le maintien de savoirs traditionnels, et favorisé le développement de nouveaux, comme le stuc qui remplace la sculpture en ronde-bosse. (Le béton, l'acier et le verre qui remplace la pierre trop onéreuse...) Le moyen-âge est un temps de mutation ou l'homme réorganise en profondeur sa société en se ré appropriant les technique de l'ancien monde, et en créant les siennes. La route inhabituelle quoi...! :lol!:

Les centres de pouvoirs d'autrefois sont les villes d'aujourd'hui, l'homme n'avait pas choisis ces emplacements par hazard. Le problème est que sur les centres burgondes, wisigoths, francs, ou l'on devait certainement trouver de l'habitat mixte (bois/pierre) s'est rajouté 15 siècles d'occupation. Et que l'homme médiéval, peu féru d'archéologie, semble adorer casser du mérovingien ou du carolingien (qui devait leur apparaître comme nos bâtiments moches des années 60) pour bâtir du neuf, du plus pratique, du plus grand, du plus solide avec les progrès de la poliorcétique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'habitat au haut Moyen-Age   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'habitat au haut Moyen-Age
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'habitat au haut Moyen-Age
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» Levis x caniche gris moyen (dept 42) ADOPTE
» La musique au Moyen Âge
» Caniche moyen et aveugle env. 8 ans ( frelinghien 59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde médiéval :: La vie quotidienne-
Sauter vers: