AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesMembresConnexionSite Chevaliers Pourpres

Partagez | 
 

 Evolution des tactiques de cavalerie au moyen âge

Aller en bas 
AuteurMessage
Eguerrand le Vertueux
Grand gonfanonier
avatar

Masculin Nombre de messages : 522
Age : 33
Localisation : Commanderie de La Rochelle - Expatrié à Roscoff

MessageSujet: Evolution des tactiques de cavalerie au moyen âge   Mar 14 Déc 2010 - 20:33

La chevalerie est souvent représentée comme la force de frappe des armées médiévales. Toutefois, les tactiques utilisées ont largement évoluées au fil des âges, comme il possible de le voir par l’évolution des miniatures les représentants, des équipements et des montures.

Pour commencer, la tradition militaire de cavalerie ne vient pas de l’empire romain mais a été apportée par les invasions barbares. Les romains utilisaient massivement de l’infanterie et leur cavalerie, dépourvue d’étriers, n’avait qu’un rôle d’éclaireur ou d’estafette. L’origine de l’étrier reste d’ailleurs une chose contestée, aussi je ne reviendrai pas dessus. Toujours est-il qu’il arrive en Europe entre le Vème et le VIème siècle.



Début du moyen âge, la cavalerie se développe mais n’a pas encore ce rôle déterminant sur le champ de bataille. Une représentation très célèbre de l’usage de la cavalerie : la tapisserie de Bayeux. En décembre 1066, les normands envahissent l’Angleterre avec environ 10.000 hommes et 3.000 chevaux. La tapisserie de Bayeux représente les cavaliers qui attaquent les rangs saxons avec la lance au dessus de la tête. A cette époque, les chevaux étaient très petits (comparés souvent à des Shetland actuels) et les chevaliers avaient presque les pieds qui trainaient par terre. La tactique était alors d’utiliser la lance comme un javelot. Les chevaliers se rapprochaient des lignes ennemies et délivraient une pluie de javelots avant de se replier. Ils tiraient alors leur avantage de leur mobilité plus qu’autre chose. Au corps-à-corps, les chevaliers combattaient généralement à l’arrêt. Il est même dit que les chevaliers normands descendaient de cheval pour prendre part aux combats avec l’infanterie pour les corps-à-corps.

Après la conquête de l’Angleterre, un gros travail est réalisé à travers l’Europe pour créer une race de chevaux plus grands et plus massifs, capables de porter les chevaliers directement dans les combats et de soutenir le poids des combattants, les destriers. A partir de là, l’équipement se modifie. La lance, jusqu’alors identique à celle de l’infanterie, se rallonge pour atteindre 3 à 4m. Elle se munie aussi d’une protection pour éviter qu’elle ne glisse des mains au moment de l’impact. C’est le début de la charge à la lance couchée et de la domination de la chevalerie sur le champ de bataille. Cette modification intervient entre 1066 (conquête de l’Angleterre) et 1096 (première croisade). La technique de combat à la lance couchée consistait à tenir la lance sous le bras et se tenir debout sur les étriers pour permettre de donner à la lance toute la force de la vitesse et du poids du chevalier sur son cheval.





La charge de chevaliers s’organise de manière précise. Les chevaliers sont répartis en 3 groupes appelés « bataille ». Ces 3 batailles vont charger en vagues successives la ligne adverse dans le but de l’empêtrer et de la disloquer en petits groupes faciles à éliminer. En réalité, les chevaliers étaient trop peu disciplinés et leur quête de gloire personnelle les poussait à attaquer en désordre, tout en respectant la bataille où ils avaient été assignés.

L’âge d’or de la chevalerie s’arrête quand l’infanterie développe des tactiques pour la contrer, principalement à cause des formations de piques qui empêchent les chevaux d’approcher et des arquebuses qui effrayaient les montures et perçaient plus facilement les armures.


Dernière édition par Eguerrand le Vertueux le Mar 14 Déc 2010 - 20:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorlois l'Imparable
Pendragon
avatar

Masculin Nombre de messages : 2594
Age : 37
Localisation : Chaumelot

MessageSujet: Re: Evolution des tactiques de cavalerie au moyen âge   Mar 14 Déc 2010 - 20:43

OOh de la bonne lecture

Merci Eguerrand

_________________
Peut importe les chocs, plus fort sera mon bras
L'âme d'un chef se révèle dans le désordre car il ordonne, dans la discorde car il apaise, dans l'inaction car il mène ses hommes en avant, toujours plus loin dans la conquête d'eux-même. C.P
[« Tous rêvent, mais pas de façon égale. Ceux qui rêvent de nuit depuis les replis poussiéreux de leur esprit se réveillent le jour pour se rendre compte que ce n’était que de la vanité; mais les rêveurs de jour sont dangereux, car ils peuvent agir selon leur rêve en gardant les yeux grand ouverts pour le rendre possible. »
- T.E. Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Evolution des tactiques etc etc   Mar 14 Déc 2010 - 21:09

Vous ètes vraiment des gens sans coeur de créer des formations de piques,et
de balancer des carreaux avec vos arbalètes pour empècher les chevaux
d'approcher le trèfle dont ils sont gourmands.
Revenir en haut Aller en bas
Ewel Cœur-de-Glace
Hérault du Roi
avatar

Féminin Nombre de messages : 314
Age : 27
Localisation : en pays pontois et lutécien

MessageSujet: Re: Evolution des tactiques de cavalerie au moyen âge   Mer 15 Déc 2010 - 17:03

Très instructif ! Merci, sire Eguerrand !! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evolution des tactiques de cavalerie au moyen âge   Jeu 16 Déc 2010 - 9:00

Eguerrand le Vertueux a écrit:
En réalité, les chevaliers étaient trop peu disciplinés et leur quête de gloire personnelle les poussait à attaquer en désordre, tout en respectant la bataille où ils avaient été assignés.

Ce n'est, je crois, pas vrai pour toutes les chevaleries mais cela s'applique particulièrement à la chevalerie française qui, par exemple, n'en a fait qu'à sa tête à Azincourt ( oui je sais ça fait mal...) sans suivre les ordres de Boussicot...
je crois que l'on dit d'ailleurs qu'un chevalier français pouvait battre dix chevaliers anglais mais que dix chevaliers français se faisaient battre par dix chevaliers anglais...
Revenir en haut Aller en bas
Eguerrand le Vertueux
Grand gonfanonier
avatar

Masculin Nombre de messages : 522
Age : 33
Localisation : Commanderie de La Rochelle - Expatrié à Roscoff

MessageSujet: Re: Evolution des tactiques de cavalerie au moyen âge   Jeu 16 Déc 2010 - 9:10

Il est vrai que je citais ici l'exemple de la chevalerie française.

La chevalerie anglaise, quant à elle, savait combattre à pied quand besoin était afin de renforcer la capacité d'arrêt de leur ligne de bataille, ce qu'ils firent à la même bataille d'Azincourt. Ce procédé (combattre à pied) est resté impensable pour les français pendant de très longues années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messire Guy
Alliance pour la Restauration de la République
avatar

Masculin Nombre de messages : 72
Age : 30
Localisation : La Jarne

MessageSujet: Re: Evolution des tactiques de cavalerie au moyen âge   Jeu 16 Déc 2010 - 17:33

Ce n'est pas tout à fait vrai ^^ Les chevaliers français se sont battu parfois à pied, quand il avait plu par exemple et que les cheveux ne pouvait plus avancer, ce qui est arrivé à Azincourt (surtout que les chevaliers ne voulaient pas se salir la veille et était resté sur leurs cheveux, imaginez un pré piétinée par 30 000 bourrins...), c'est comme ca que les français se sont fait viandé à Crecy, Poitiers et Azincourt.

Cependant, il est vrai que le chevaliers seul était capable de faire un massacre (exemple est fait du duc d'Alençon à Azincourt qui avec 50 hommes d'armes traversa l'armée anglaise, massacra le duc d'York et s'effondra au pied du roi anglais après avoir coupé le cimier de son heaume, il serait mort de 5 ou 6 flèche et plusieurs coup d'épées... les rois anglais ont eu Alençon en terreur pendant des années après...)

Mais dans l'ensemble, les chevaliers français étaient une bande de joyeux drille fonçant au combat comme des cons et taillant tout ce qu'il y avait devant (parfois même leur propre troupe... car à Azincourt (encore) où ils taillèrent en tranche leurs mercenaires arbalétriers génois car ils étaient pressés d'aller au combat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevalierspourpres.forum-actif.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evolution des tactiques de cavalerie au moyen âge   Jeu 10 Fév 2011 - 16:35

Bonjour, je me suis inscris au Forum pour répondre à ce sujet. Je m'y connais pas trop XIVe XVe mais voilà ce que j'ai appris.

- La protection de la main sur la lance n'apparaît pas avant le XIVe siècle il est bon de le rappeler.

- Relativisons le fait habituel de dire que la chevalerie française faisait n'importe quoi. Ce sont des données tirées de chroniques écrites par les vainqueurs! Les jeunes chevaliers français au XIVe XVe manquaient sûrement de discipline mais pas précédemment entre le XI et le XIIIe siècle, lisez les chroniques et n'oubliez pas l'importance de la chevalerie française dans les Etats Latins d'Orient et les croisades.

- Le combat à pieds par les cavaliers est, je pense, un fait Européen sûrement hérité des francs et des Scandinaves qui utilisaient les chevaux pour se rapprocher de l'adversaire et en descendaient pour combattre à pieds J'ai même retrouvé ce fait pour la Russie du XIIIe siècle. J'ai lu que cela se faisait aussi bcp dans l'empire romain germanique. Je sais que les français le faisaient pour le XIe siècle et sûrement pdt le XII et le XIIIe après pour la suite je ne suis pas assez spécialisé.

- Si à Azincourt la chevalerie française a en effet fait n'importe quoi , c'est par manque de discipline puisqu'un ordre précis avait été prévu par le maréchal qui ne fut malheureusement pas respecté par de jeunes chevaliers. S'ils ont piétiné plus que taillé en pièces une partie de leurs troupes c'est aussi à cause de la géologie du champ de bataille.

Sur Azincourt je recommande le documentaire "Techniciens de Guerres" diffusé il y a un certain temps maintenant sur Planete dans lequel des spécialistes Anglais (qui ne manquent pas de prouver que ce ne sont paas les flèches galloises qui tuèrent les français) et qui nous apprennent bcp de vérités sur ce qu'a été cette bataille et sa suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evolution des tactiques de cavalerie au moyen âge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evolution des tactiques de cavalerie au moyen âge
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evolution des tactiques de cavalerie au moyen âge
» Levis x caniche gris moyen (dept 42) ADOPTE
» La musique au Moyen Âge
» Caniche moyen et aveugle env. 8 ans ( frelinghien 59)
» L'habitat au haut Moyen-Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde médiéval :: L'art de la guerre :: La stratégie-
Sauter vers: