AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesMembresConnexionSite Chevaliers Pourpres

Partagez | 
 

 De la prudence sur les enluminures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eguerrand le Vertueux
Grand gonfanonier
avatar

Masculin Nombre de messages : 522
Age : 33
Localisation : Commanderie de La Rochelle - Expatrié à Roscoff

MessageSujet: De la prudence sur les enluminures   Mer 15 Déc 2010 - 18:31

Je sais pertinemment que ce sujet va faire débat. Il ne se veut absolument pas une attaque sur l’importance de l’enluminure mais plutôt une mise en garde, car nombreux sont ceux qui ne jurent que par ça alors que la plus grande prudence est demandée sur la lecture de ces sources historiques.

Tout d’abord, remettons dans le contexte. L’enluminure, à une période où tout le monde ne sait pas lire, est en quelque sorte la BD de l’époque. Au milieu du texte, de taille variable, elle permet de comprendre l’histoire sans lire le texte (enfin, pas trop). Elle avait déjà à l’époque une grande importance. Toutefois, n’oublions pas qui est à l’origine de ces œuvres d’art (parce qu’il faut reconnaitre que dessiner et peindre une charge de cavalerie dans une lettrine, c’est quand même très impressionnant). Les moines copistes étaient alors les garants de l’écriture des livres et de leur diffusion. C’est aussi eux qui produisaient ces enluminures. L’écriture laïque est apparue plus tardivement (si quelqu’un a une date, je suis preneur, je pense au XIVème siècle). L’enluminure n’est donc qu’un reflet de l’époque déjà modifié par la censure de l’église, qui est omniprésente à cette période.
La première prudence dont il faut faire preuve vient déjà de là, c’est une réalité censurée.

Cela n’enlève rien à l’importance des enluminures dans les datations et les observations de la vie, des vêtements et des équipements de guerre. Malgré la censure, on peut penser qu’il y a juste des « oublis » plus ou moins volontaires sur certaines tenues ou certains rites de la vie qui ne correspondaient pas à ce que l'Eglise autorisait. J’en fais moi-même usage pour montrer l’évolution de l’équipement militaire, comme pour les enluminures suivantes :

Enluminure du Xème siècle


Enluminure du XIIème siècle
Ces 2 enluminures montrent très bien l’évolution des équipements, avec les heaumes, chapel de fer, l’apparition des cottes d’armes et des héraldiques (absentes auparavant) et sont très instructives.

Toutefois, les informations mettent du temps à être transmises, et elles le sont avec moult déformations, comme on peut attendre d’un bouche à oreille partant de terre sainte pour arriver en Angleterre par exemple. Et de même, les copistes européens n’ont rien de reporter de guerre. Ils transposent avec leurs connaissances européennes ce qui leur est raconté. Cela se montrera particulièrement vrai pendant les croisades où on observe un choc des civilisations. On obtiendra alors les aberrations suivantes :

Enluminure du XIVème siècle (1337)

Sur cette enluminure représentant le massacre des prisonniers chrétiens par Saladin lors de la IIème croisade, Saladin (à gauche) est représenté comme un roi chrétien occidental. De même, sur l’enluminure suivante, issue de l’Histoire d’Outremer, représentant la bataille de Dorylée (1097):

Enluminure du XIVème siècle
On peut constater que l’enluminure représente des équipements contemporains du XIVème siècle (ailettes, heaumes cylindriques, bascinets, écus courts) pour une bataille ayant eu lieu au XIème siècle. De plus, les turco-arabes (au centre, pris en tenaille) sont représentés comme des chevaliers chrétiens avec les mêmes équipements.


En conclusion, les enluminures sont une formidable source d’inspiration pour les gens épris de médiéval et cherchant à faire de la reconstitution. Toutefois, nombreuses sont les erreurs historiques et culturelles présentes sur ces dessins, qui doivent alors être considérés avec prudence. Tout ce qui est montré n’est pas nécessairement et immuablement vrai.
Enfin, la censure de l’église sur les enluminures comme représentation de l’époque m’incite à dire que ce n’est pas parce qu’une chose n’est pas sur les enluminures qu’elle n’a pas existé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la prudence sur les enluminures   Jeu 16 Déc 2010 - 8:51

Eguerrand le Vertueux a écrit:
ce n’est pas parce qu’une chose n’est pas sur les enluminures qu’elle n’a pas existé[/b].
Entierement d'accord avec toi, cependant je ne dirais pas qu'il y a "des erreurs historiques" dans les enluminures...Les enluminures sont le reflet d'une époque...Au XV, des soldats romains pouvaient être équipés d'armures de plate...C'est peut-être ça que tu appelles des erreurs historiques, en ce cas, je suis d'accord avec toi.
Ce qui est sûr, c'est que l'enluminure, comme n'importe quelle autre source doit être prise avec du recul, doit être recoupée avec d'autre source et tout ça ne doit pas occulter le bon sens...Attention toutefois à ne pas faire des excés de bon sens et à prêter à une époque du moyen-age des techniques ou des objets qui ont été inventé bien plus tard...
Un exemple flagrant pour expliquer mes propos : le matériel nécessaire pour fabriquer une pile est connu depuis l'antiquité cependant la première pile (si on oublie le cas particulier de bagdad) a été inventé en 1800...
Il faut un certain temps pour que l'homme mettent en relation les choses.
Enfin, je me souviens d'un vieux sujet de discussion, peut-être ici d'ailleurs, ou quelqu'un avait comparé les enluminures aux pages lingerie du catalogue la redoute...Les enluminures représentent une très faible part de la population du m-a comme les pages lingerie aujourd'hui...Moralité si , dans 800 ans, des archéo trouvent les pages lingerie d'aujourd'hui, et qu'ils suivent la démarche de ceux qui prennent à la lettre les enluminures, ils en déduiront que tout le monde se baladait en string aux XXIième avec une petite part de gaine... :lol!: :lol!:
C'est à peine caricaturale... :lol!:
Moralité: quelque soit la source, il faut relativiser...cependant ce sont les seules traces qu'ils nous restent et il est impossible de faire sans quand on veut faire de la reconstit'...
Revenir en haut Aller en bas
Messire Guy
Alliance pour la Restauration de la République
avatar

Masculin Nombre de messages : 72
Age : 29
Localisation : La Jarne

MessageSujet: Re: De la prudence sur les enluminures   Jeu 16 Déc 2010 - 17:28

Désolé Joce, mais tu me tend la perche...

Donc, juste pour signalé que des gens bossent sur les enluminures, je parle pas de ceux qui les conservent, ni ceux qui les reproduisent, mais ceux qui les lisent.

Car oui, c'est un métier, car si les enluminures étaient les BD de l'époque, il ne faut pas les lire comme on lirait une BD. Car les codes sont différents, les représentations aussi, et la vision des choses.

Ainsi, souvent j'entend dire : Ah les cons ! Ils savent même pas ce qu'est la perspective. Si, puisque ca a été fait au Moyen Age, mais dans les enluminures, l'important, c'est la symbolique, le reste, on s'en contre-tappe.

Sans les codes de l'époque, on ne peut comprendre les enluminures, ainsi au milieu d'un livre d'heure de Jean de Berry, mon prof m'a montré une enluminure représentant une femme chevauchant un pénis vert volant. Oui oui...
Des chiens qui attaque un château tenu par des lapins, c'est un viol.
Une femme nue n'est pas forcement un code sexuel, un homme qui pose sa main sur l'épaule d'une femme, ca c'est indécent. (Oui, pour nous c'est le contraire...)

De même pour les couleurs, les codes ont changés, ainsi, le reve était peint en rouge par exemple.


Encore une chose, en effet, ce n’est pas parce qu’une chose n’est pas sur les enluminures qu’elle n’a pas existé, et heureusement... Car sinon, nos ancêtres étaient très bizarre... Car il n'allait pas aux toilettes pendant un millénaire (oui, le Moyen Âge, c'est pas 11e - 14e...). Par contre, ils se sont viandé la face tout au long de ce même millénaire...

Une dernière chose, une enluminure ne peut se lire et se comprendre qu'avec son texte... Si vous voulez, j'ai de bon exemple pour ca, mais là, je vais pas vous pondre un cours de 8 heures... Je préparerais quelque chose pour Chambon si vous voulez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevalierspourpres.forum-actif.net
Gorlois l'Imparable
Pendragon
avatar

Masculin Nombre de messages : 2586
Age : 36
Localisation : Chaumelot

MessageSujet: Re: De la prudence sur les enluminures   Jeu 16 Déc 2010 - 19:00

Tien un ambidextre ( a deux épées)




l'écu du type a droite



drole de bete





et pour la fin (juste pour le fuuun) ne MODERER PAS C'EST POUR LA SCIENCE........





























Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow



l Arrow es Hommes du moyen age etait des vrais HOMMES Arrow












_________________
Peut importe les chocs, plus fort sera mon bras
L'âme d'un chef se révèle dans le désordre car il ordonne, dans la discorde car il apaise, dans l'inaction car il mène ses hommes en avant, toujours plus loin dans la conquête d'eux-même. C.P
[« Tous rêvent, mais pas de façon égale. Ceux qui rêvent de nuit depuis les replis poussiéreux de leur esprit se réveillent le jour pour se rendre compte que ce n’était que de la vanité; mais les rêveurs de jour sont dangereux, car ils peuvent agir selon leur rêve en gardant les yeux grand ouverts pour le rendre possible. »
- T.E. Lawrence


Dernière édition par gorlois l imparable le Jeu 16 Déc 2010 - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eguerrand le Vertueux
Grand gonfanonier
avatar

Masculin Nombre de messages : 522
Age : 33
Localisation : Commanderie de La Rochelle - Expatrié à Roscoff

MessageSujet: Re: De la prudence sur les enluminures   Jeu 16 Déc 2010 - 21:02

J'adooooore !!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Tirkan
Grand gonfanonier
avatar

Masculin Nombre de messages : 544
Age : 26
Localisation : La rochelle

MessageSujet: Re: De la prudence sur les enluminures   Ven 17 Déc 2010 - 0:31

Effectivement, c'etait pas des tantouzes.... Mais ca reste de l'enluminure tongue

_________________
"Je jure par Dieu qu'aucun Chevalier dans l'erreur ne triomphera d'un chevalier servant la vérité!"                  
Roi Arthur - Les Chevaliers de la table ronde [1953]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messire Guy
Alliance pour la Restauration de la République
avatar

Masculin Nombre de messages : 72
Age : 29
Localisation : La Jarne

MessageSujet: Re: De la prudence sur les enluminures   Ven 17 Déc 2010 - 10:59

Donc on rassure les pauvres ames effrayées (moi ca va), c'est pas parce que c'est sur une enluminure que c'est forcement vrai :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevalierspourpres.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la prudence sur les enluminures   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la prudence sur les enluminures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collections numérisées d'enluminures
» enluminures/photos
» L'institut du monde arabe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde médiéval :: La vie quotidienne-
Sauter vers: