AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesMembresConnexionSite Chevaliers Pourpres

Partagez | 
 

 La Vielle à Roue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dame Kara
Grande prêtresse d'Avalon
avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 29
Localisation : Chaumelot

MessageSujet: La Vielle à Roue   Ven 6 Mai 2011 - 21:01

Texte : source
Images : source

Résumer l'Histoire de la vielle en quelques lignes est quasiment impossible, tant son évolution, sur le plan de la lutherie comme sur le plan social, a été grande. Néanmoins, voici quelques points importants qui ont marqué la vie de cet instrument.

Si le principe de cordes frottées nous vient de l'Orient, la vielle à roue (premier instrument à cordes sur lequel un clavier est appliqué) est très vraisemblablement d'origine européenne, même si certains la voient arriver sur notre vieux continent avec les invasions Mauresques. On en trouve les premières traces (sous sa forme ancestrale) vers 1100 dans un texte rédigé dans une abbaye bénédictine en Bavière, et sur les frontons de cathédrales espagnoles (Saint Jacques de Compostelle notamment).


L'Organistrum

[center]

L'Organistrum, ancêtre de la vielle, était un instrument joué par deux personnes : l'un tournait la roue, l'autre poussait ou tirait les touches. Utilisé essentiellement dans l'interprétation de musiques sacrées (en accompagnement de chants liturgiques), on trouve de représentations de cet instrument datant du XIIe siècle, en Espagne et dans le Nord de l'Europe. Si le principe de fonctionnement est à peu près resté le même depuis son origine, la vielle a subi quelques modifications avec le temps.



Copie d'organistrum fabriqué d'après le "Portique de la Gloire" St Jacques de Compostelle (Galice) Espagne. 12° siècle.

A partir du XIIIe siècle, l'instrument subit une évolution par la recherche d'un confort pour les joueurs. Il devient plus court, et sa manipulation ne nécessite plus qu'une seule personne ; désormais on pousse les touches vers soi. Au début de ce siècle, sous le nom de symphonia, cet instrument sert surtout à l'interprétation de musique que l'on qualifie de savantes. Mais vite détrônée par l'orgue qui accompagne de plus en plus les chants religieux, la symphonia devient profane du fait de l'extension de son répertoire, souvent dansé, et de multiples améliorations techniques modifiant petit à petit sa personnalité. Changements techniques, changement social : les bandits et truands la récupéreront fin XIIIe.

La Chifonie



Le premier instrument de musique à roue que l'on connaît au Moyen Age est attesté au XIIe siècle. Il s'agit de l'organistrum, représenté notamment sur de nombreux tympans d'églises construites sur les chemins menant à Saint Jacques de Compostelle et aussi en l'église même de Saint Jacques. L'instrument (auquel Christian Rault a consacré en 1985 un ouvrage important) est biplace et destiné à un répertoire religieux. Il est toujours actionné par deux moines dont l'un tourne la roue et l'autre manie les sillets mobiles. Il est généralement monté avec trois cordes, parfois deux, quatre ou cinq. Instrument de monastère, on pense généralement qu'il servait aussi de guide-chants pour aider les moines dans l'apprentissage des chants liturgiques.

La situation se complique ensuite. Il est impossible d'assurer une terminologie indiscutable ; selon les époques et les lieux, un même nom ou des noms ayant la même racine peuvent désigner des instruments de musique différents, alors que des dénominations différentes pourraient aussi désigner le même instrument.


Le ralliant à une définition majoritairement admise, j'appellerai chifonie (ou encore symphonie ou symphonia), l'instrument à roue de forme rectangulaire, par opposition aux autres formes, très diverses et non stabilisées au Moyen Age, de l'instrument à roue que l'on doit alors désigner comme étant des vielles à roue. En tant que telle, la chifonie disparaîtra au XV° siècle, et ne demeureront que les vielles à roue. De plus, le terme de vièle rencontré dans les textes médiévaux, renvoie le plus fréquemment à la vielle à archet, parfois à l'ensemble des instruments à cordes frottées (ensemble qui comprend alors la vielle à roue).

Pour ce qui est des cordes, en l'absence d'informations exploitables, je vais prendre en compte l'hypothèse qui donne au joueur le plus grand nombre de possibilités quant à "l'orchestration". On considérera alors que la chifonie est montée avec deux cordes chanterelles, mais qu'elle possède aussi deux cordes bourdons qui délivrent chacune la même note de manière "obstinée".



Copie de chifonie d'après le "psautier de Luttrell" 14° siècle.


Au XIVe siècle le chien fait son apparition, et est utilisé uniquement pour les danses dans les campagnes. Le nombre de cordes augmente également pour passer à cinq voir six (deux cordes mélodiques, une corde rythmique, deux à trois bourdons) ; quant à la tessiture, elle évolue petit à petit d'un octave diatonique vers deux chromatiques complets. Ainsi ce siècle a été une véritable période charnière pour la chiffonie. On la trouve aussi bien dans les églises, à la cour des Rois que chez les bandits, et jusqu'au XIXe elle subira une oscillation entre ces milieux. En ce qui concerne sa forme, elle passe du rectangulaire à l'ovale trilobée (fin XVe), forme que l'on retrouve dans les représentations de vielleux du peintre français De La Tour.


Le vielleur au ruban
c. 1640


Le vielleur à la mouche
1631-1636

Les accords ne seront codifiés qu'au XVIIIe siècle. C'est d'ailleurs à partir de cette époque que l'on peut véritablement parler de vielle à, roue. Les premières méthodes apparaissent, ainsi que la notion de "coups de poignets". L'instrument - au corps de guitare - entre partout, il devient à la mode et avec l'époque baroque apparaît tout un raffinement quant à sa décoration : les chevillers se trouvent ornés de magnifiques têtes sculptées (inspirées des manches de violes), les plumiers et tables d'harmonies sont recouverts de marqueteries, etc. De nombreuses sonates pour vielles, violons et basses sont composées par Chedeville, Corette... on cite même les noms de Mozart et de Vivaldi. La noblesse - dont la qualité du jeu importait moins que l'effet de mode - s'approprie véritablement la vielle à roue, laquelle avait été maintenue jusque là par une classe sociale largement méprisée par ces derniers.


Vielle médiévale d'après le panneau droit du triptyque "le Jardin des Délices" de Jérome Bosch : "L' enfer du musicien". fin 15° siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odon le Hardi
Grand bûcheron du nord
avatar

Masculin Nombre de messages : 1593
Age : 25
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: La Vielle à Roue   Sam 7 Mai 2011 - 20:54

un bien belle article !
verra-t-on une vielle à roue bientôt sur nôtre camp ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame Kara
Grande prêtresse d'Avalon
avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 29
Localisation : Chaumelot

MessageSujet: Re: La Vielle à Roue   Mar 10 Mai 2011 - 18:13

Binh... Je sais pas Monsieur le Trésorier, y aurait-il une possibilité d'un budget instrument au sein de l'assoc' d'environ 2000 euros ? What a Face affraid Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odon le Hardi
Grand bûcheron du nord
avatar

Masculin Nombre de messages : 1593
Age : 25
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: La Vielle à Roue   Mar 10 Mai 2011 - 18:54

a et bien j'aimerais bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aélis
Ecuyer d'Arthur
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Niort

MessageSujet: Re: La Vielle à Roue   Mer 11 Mai 2011 - 20:19

Moi je connais un groupe (bon il est pas du tout connu en France) qui utilise cet instrument... C'est super joli... Le groupe s'appelle LOUSSE mais je sais pas si je peux mettre une chanson sur le site...

Allez voir si ça vous intéresse leur site ... LOUSSE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame Kara
Grande prêtresse d'Avalon
avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 29
Localisation : Chaumelot

MessageSujet: Re: La Vielle à Roue   Jeu 12 Mai 2011 - 21:59

C'est dommage je ne trouve de musique de ce groupe accompagné à la vielle... Tu as peut-être un lien Aélis ? :study:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame Kara
Grande prêtresse d'Avalon
avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 29
Localisation : Chaumelot

MessageSujet: Re: La Vielle à Roue   Sam 28 Mai 2011 - 13:18

Désolé pour le double post, mais je viens de découvrir un autre style de vielle, datant du Xème ou XIème siècle, sans touches, se jouant directement sur le manche.
La mélodie ne se jouant que sur la chanterelle et les autres cordes faisant office de bourdons. Avec le petit mécanisme incorporé, il est possible de jouer uniquement la corde chanterelle, ou d'ajouter un bourdon, ou les deux. Le prix de cette vielle est beaucoup plus abordable que celui des vielles contemporaines, ce qui me laisse un espoir... drunken

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewel Cœur-de-Glace
Hérault du Roi
avatar

Féminin Nombre de messages : 314
Age : 27
Localisation : en pays pontois et lutécien

MessageSujet: Re: La Vielle à Roue   Sam 28 Mai 2011 - 13:55

C'est en effet beaucoup plus abordable ! Et très joli à l'écoute ! Espérons qu'un de ces exemplaires finira entre vos mains un de ces jours, Dame Kara ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame Kara
Grande prêtresse d'Avalon
avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 29
Localisation : Chaumelot

MessageSujet: Re: La Vielle à Roue   Sam 28 Mai 2011 - 18:49

Et bien Dame Ewel, espérons que je la reçoive avant le 11 juin car j'envoie mon bon de commande dès lundi pour ce magnifique instrument! Very Happy

En passant, le luthier est en plus très sympa, m'a répondu quasimment instantanément ! :violon:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame Isaline
Ecuyer d'Arthur
avatar

Féminin Nombre de messages : 29
Age : 25
Localisation : Forges

MessageSujet: Re: La Vielle à Roue   Sam 28 Mai 2011 - 19:19

J'aime beaucoup ! Vivement que l'on entende ce que ça va donner entre tes mains ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorlois l'Imparable
Pendragon
avatar

Masculin Nombre de messages : 2589
Age : 36
Localisation : Chaumelot

MessageSujet: Re: La Vielle à Roue   Sam 28 Mai 2011 - 22:06

héhéhé bel instrument! Wink

_________________
Peut importe les chocs, plus fort sera mon bras
L'âme d'un chef se révèle dans le désordre car il ordonne, dans la discorde car il apaise, dans l'inaction car il mène ses hommes en avant, toujours plus loin dans la conquête d'eux-même. C.P
[« Tous rêvent, mais pas de façon égale. Ceux qui rêvent de nuit depuis les replis poussiéreux de leur esprit se réveillent le jour pour se rendre compte que ce n’était que de la vanité; mais les rêveurs de jour sont dangereux, car ils peuvent agir selon leur rêve en gardant les yeux grand ouverts pour le rendre possible. »
- T.E. Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Vielle à Roue   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Vielle à Roue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Vielle à Roue
» Cherche Roue KTM
» roue à cliquets
» Une vielle fête à Sonak
» A VENRE ROUE HONDA CRF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde médiéval :: Musique & Instruments-
Sauter vers: