AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesMembresConnexionSite Chevaliers Pourpres

Partagez | 
 

 L'Alhambra de Grenade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'Alhambra de Grenade   Mar 25 Déc 2007 - 15:24

Voici une puissante forteresse, bien loin du royaume de Logres, qui avec sa chute en 1492, marque la fin du Royaume d'Al-andalus et du Moyen Âge (selon les bornes retenues).



L'Alhambra, ainsi appelée dû aux murs rouges («qa'lat al-Hamra'» veut dire Château Rouge), est située en haut de la colline d'al-Sabika, dans la marge gauche de la rivière Darro, à l'est de la ville, en face des quartiers de l'Albaicín et de l'Alcazaba.
Sa position stratégique, d'où l'on domine toute la ville et la vega (pleine fertile) de Grenade, nous emmène à penser qu'il y existait des constructions antérieures à l'arrivée des musulmans. Son ensemble, complètement entouré de murailles, a une forme irrégulière et limite au nord avec la vallée de la rivière Darro, au sud avec la vallée de l'al-Sabika et à l'est avec la rue Cuesta del Rey Chico, qui sépare l'Albaicín et le Generalife, situé sur la colline du Soleil.
Les premiers documents qui font référence à l'Alhambra datent du IXe siècle, lorsqu'en 889 Sawwar ben Hamdun dut chercher refuge dans l'Alcazaba et la réparer à cause des luttes civiles qui frappaient à l'époque le califat cordouan, auquel Grenade appartenait. Plus tard, cette enceinte commença à devenir plus ample et à se peupler, bien qu'elle n'était pas encore développée jusqu'au maximum qui allait être atteint ultérieurement parce que, pour le moment, les rois Zirides établirent leur résidence à l'emplacement de l'Albaicín
Malgré l'incorporation de l'Alhambra à l'enceinte entourée de murailles de la ville dans le XIe siècle, ce qui transforma l'Alhambra en forteresse militaire d'où l'on dominait toute la ville, la résidence royale ne fut pas établie à l'Alhambra qu'au XIIIe siècle, avec l'arrivée du premier rois Nasride, Mohammed ben Al-Hamar (Mohammed I, 1238-1273). Ce fait a marqué le début de la période de la plus grande splendeur de l'Alhambra.
D'abord l'ancienne partie de l'Alcazaba fut renforcée et la Tour du Guet (Torre de la Vela) et le Donjon (Torre del Homenaje) furent construits, l'eau de la rivière Darro fut canalisée, des entrepôts et des réservoirs furent construits et la construction du palais et de l'enceinte fortifiée fut commencée. Le palais et l'enceinte fortifiée furent continués par Mohammed II (1273-1302) et Mohammed III (1302-1309), qui est aussi l'auteur des bains publics et de la Mosquée sur laquelle l'église de Sainte Marie fut construite.
Yusuf I (1333-1353) et Mohammed V (1353-1391) impulsèrent la plupart des constructions de l'Alhambra qui ont survécu jusqu'à nos jours. Ceci inclut la rénovation de l'Alcazaba et les palais, l'agrandissement de l'enceinte fortifiée, la Porte de la Justice (Puerta de la Justicia), l'agrandissement et la décoration des tours, la construction des Bains (Baños) et la Salle de Comares (Cuarto de Comares), la Salle de la Barque (Sala de la Barca), la Cour des Lions (Patio de los Leones) et les dépendances annexes. Pratiquement rien n'est conservé des rois Nasrides ultérieurs.
Entre l'époque des Rois Catholiques et nos jours les modifications les plus importantes sont les suivantes : la démolition d'une partie de l'ensemble architectural par Charles Quint pour construire son palais, la construction des Chambres de l'Empereur (Habitaciones del Emperador) et le Boudoir de la Reine (Peinador de la Reina) et l'abandon de la conservation de l'Alhambra à partir du XVIIIe siècle. Pendant la domination française une partie de la forteresse fut détruite par des explosifs et les travaux de réparation, restauration et conservation qui sont maintenus actuellement n'ont pas commencé jusqu'au XIXe siècle.





L'architecture Nasride constitue la fin d'une époque de splendeur qui a commencé à Cordoue avec les Omeyyades au VIIIe siècle. Cette architecture n'a pas été très influencé par les architectes qui projetèrent la mosquée de Cordoue, construite bien avant l'Alhambra. Cette architecture présente néanmoins certains des éléments typiques de l'architecture arabe andalouse, comme l'arc en fer à cheval avec alfiz (frise quarrée qui encadre un arc), les albanegras (écoinçon de l'arc de forme triangulaire), en plus des éléments propres comme le chapiteau des colonnes de l'Alhambra.
Le plus grand souci des architectes de l'Alhambra était de couvrir avec des éléments décoratifs chaque espace, bien qu'il soit petit. Ils ne semblaient pas trouver assez d'éléments décoratifs. La plupart des arcs intérieurs sont faux, ils ne supportent pas de structure, ils ne sont là que pour décorer. Les murs sont couverts de céramiques ou plâtrières, très belles et très richement décorées et les couvertures présentent des ossatures en bois délicatement taillées, etc.
Malgré la prohibition de l'art musulman de représenter des figures, les sujets de décoration de l'Alhambra sont très variés. La décoration calligraphique classique est utilisée, notamment l'écriture cursive et kufique, pour reproduire les paroles de Zawi ben Zirí (fondateur de la dynastie Nasride): " seul Dieu est Vainqueur ", et des poèmes de plusieurs poètes de la Cour.
L'élément décoratif le plus utilisé par les architectes grenadins était le motif végétal de décoration, ou décoration végétale, les entrelacs et les réseaux de losanges.
Dans l'Alhambra un type spécifique de colonne spécifique de cette enceinte est utilisé. Il s'agit d'une colonne de fût cylindrique très fin, avec une base qui a une grande moulure concave et décorée avec des anneaux dans la partie supérieure. Le chapiteau est divisé en deux corps, dont le premier, cylindrique, présente une décoration très simple. Au-dessus du premier corps il y a un prisme décoré avec des motifs végétaux de décoration et les angles de la base du prisme sont arrondis.
Un des éléments décoratifs les plus frappants parmi l'ornementation utilisée dans l'Alhambra est la voûte de mocárabes (genre de stalactites typiques de ce style artistique), qui est composée d'alvéoles superposés, et qui est spécialement présente dans la Salle des Abencerrajes (Sala de los Abencerrajes) et la Salle des Deux Sœurs (Sala de Dos Hermanas).


La célèbre fontaine de la Cour aux Lions.



Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Alhambra de Grenade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Alhambra de Grenade
» RC Grenade Sports (manager : chocogs) Fédérale 3
» Les manifestations d’étudiants prennent de l’ampleur
» WIP-Kasseurs de tanks
» Déodorant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde médiéval :: L'art de la guerre :: Les fortifications-
Sauter vers: