AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesMembresConnexionSite Chevaliers Pourpres

Partagez | 
 

 L'heraldique des blasons - Partie 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sire Tirkan
Grand gonfanonier
avatar

Masculin Nombre de messages : 544
Age : 26
Localisation : La rochelle

MessageSujet: L'heraldique des blasons - Partie 1   Mar 15 Fév 2011 - 22:33

L’Héraldique des blasons

De tous temps, et quelle que soit la civilisation, l'Homme a eu besoin d'affirmer son identité et de se faire reconnaître par les autres. Cette identification personnelle ou de clan s'effectue à l'aide d'un système emblématique utilisant de nombreuses figures symboliques.

Un élément essentiel ayant contribué à la « création » de l'héraldique est la reconnaissance sur les champs de bataille des différentes unités combattantes. Pouvoir se rassembler rapidement auprès des chefs de bataille et éviter de s'entre-tuer grâce aux moyens mis à disposition : étandards, fanions aux « couleurs » (armes) de chacun...

Une des premières traces écrites correspondant à l'héraldique définie comme telle, remonterait au XI ème siècle, suite à l'énumération des éléments composant les couleurs et détails vestimentaires de chacun des deux combattants qui allaient s'affronter. La personne qui fit cette énumération est par conséquent le premier héraut d'armes (hérault en vieux françois) connu de l'Histoire.
L'héraldique est plus précisément un Art (ou une spécialité) qui se consacre à l'étude du blason et des armoiries. Il n'est pas faux de parler de « science héraldique ». Aux vues de toutes les règles et du vocabulaire spécifique employé, l'héraldique est effectivement une science et un langage !
Toutefois, l'étude de l'Héraldique ne s'arrête pas à la représentation graphique ; le héraut doit mémoriser les faits d'armes associés à la personne et être capable de les citer en toutes occasions en fonction des armoiries portées par le chevalier.

Les représentations qu'on trouve sur les écus sont très souvent relatives à une symbolique spirituelle, à un fait d'armes, un peu plus récemment, à une situation artisanale, à un métier, à une corporation ; à l'association du nom avec sa représentation phonétique ou symbolique (quolibet), géographique, ou encore à un ensemble composé de plusieurs de ces éléments.
Cet art suppose sur le plan graphique, autant une esthétique qu'un descriptif. Les explications que vous trouverez en parcourant ce site seront tantôt plus spécifiques à « l'Art du Blason » que de la « science de l'Héraldique » dans son ensemble ; (une différenciation pouvant être faite entre les deux).
A chaque fois nous essaierons de voir les éléments de base immuables et ceux, plus représentatifs du blason ancien ou moderne.

Le blason dans sa représentation initiale fait appel à l'écu (le bouclier). C'est à partir de ce support « de base » que le blason prend réellement sa valeur spirituelle.

- l'écu est défini en trois éléments qui sont : le chef, la pointe et les flancs,
- il peut être composé de trois types d'émaux : couleurs, métaux et fourrures,
- on distingue trois classes de figures : naturelles, artificielles et chimériques.
Avec ceci, on verra qu'il y a (entre autres), neuf partitions principales et neuf points ! Sans compter les trois « couleurs » de l'origine « pré-héraldique » qui sont : l'aigle pour l'Empire, la croix et le lion pour la Religion et la fleur de lys pour le Royaume.

La forme la plus « simple » sur laquelle furent apposés les symboles est l'écu. L'écu à l'origine, n'était autre qu'un bouclier de bois, de cuir ou de fer, tantôt recouvert de fourrures, tantôt peint ou dessiné. Il sert aux guerriers, dans son rôle 1er, pour se protéger et pour impressionner (effrayer) l'ennemi, puis tout comme pour les clans et les familles, pour permettre de s'identifier sur les champs de bataille.
Selon les pays et les âges, les formes des écus diffèrent sensiblement, mais elles représentent toujours en héraldique, dans leur forme, le symbole du Coeur. De celui-ci, trois grands contours d'écu se sont révélés. Il s'agit de l'écu triangulaire, en amande ou encore appelé traditionnel.

N'oublions pas les boucliers plus traditionnels comme le « scutum Romain », rectangulaire ou rond...

Bien sûr, ce n'est ici, que l'élément de base (le bouclier) qui est déformé. Les formes ont varié au cours des siècles et en fonction de l'évolution des coutumes des pays. Un échantillon des formes principales les plus connues est affiché dans le tableau suivant :



1-Francais ancien
2-Francais moderne
3-Dames
4-Demoiselles
5-Tournois
6-Italien
7-Suisse
8-Anglais
9-Allemand
10-Polonais
11-Espagnol
12-Arabe et turc

L'évolution des moeurs, la manière de combattre, l'apparition des « jeux » (tournois et joutes) ont été autant de facteurs de transformation des écus ; ceux-ci deviennent plus petits, on en trouve de bombés, des découpés pour laisser passer la lance de tournois...

Les couleurs utilisées en héraldique portent le nom d'émaux. Les émaux sont partagés en trois groupes qui sont respectivement : les métaux, les fourrures ou pannes et les couleurs. L'« émail » est (devenu (?)) le terme générique pour exprimer les différentes teintes quel que soit le matériau utilisé.
À partir de maintenant attention au sens du mot couleur. :-) Ceci, à l'origine vient certainement de la matière initiale et de la manière de recouvrir les premiers boucliers ; et on en a conservé le nom. Voir le tableau ci-dessous.
Il existe respectivement deux métaux, deux fourrures proprement dites et leur contre, ainsi que cinq couleurs de base et une couleur composée qui se situe entre l'or et le rouge. Cette sixième couleur que l'on peut trouver sous le nom de « transmutation », peut varier dans sa teinte de l'orangé au tanné (voir tableau). Une autre couleur destinée à représenter la couleur chair fit son apparition un peu plus tard et porte le nom de carnation ou carné.
Enfin une toute dernière « couleur » existe et se nomme « au naturel ». Elle est relativement récente et elle est parfois utilisée pour représenter les animaux, les fruits ou encore certains objets dans leur couleur dite naturelle. Elle ne rentre donc pas directement dans le cadre d'une couleur traditionnelle sachant que le dessin représenté « au naturel » peut contenir des nuances de plusieurs coloris.
Les métaux : L’Or et L’argent
Les fourrures : L’hermine, la contre-hermine, le vaïr et le contre vaïr
Les couleurs :
 Gueules (rouge)
 Sinople (vert émeraude)
 Pourpre (Violet)
 Azur (Bleu profond)
 Sable (noir)
 Orangé (orange)

La suite dés que j'ai une connexion internet stable, parce que pour la partie 1 j'ai galeré...

_________________
"Je jure par Dieu qu'aucun Chevalier dans l'erreur ne triomphera d'un chevalier servant la vérité!"                  
Roi Arthur - Les Chevaliers de la table ronde [1953]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Segwarides Doubles Lames
Aussi appelé SgegVaridèss
avatar

Masculin Nombre de messages : 1625
Age : 24

MessageSujet: Re: L'heraldique des blasons - Partie 1   Mer 16 Fév 2011 - 14:40

Intéressant ! Bon je me mélange un peu avec couleur et émail :wacko:
Ah quand les vrais explications sur un stand ?? Charge

_________________
SEMPER FIDELIS !

"Si j'avance, suivez-moi. Si je recule, tuez-moi. Si je meurs, vengez-moi"  Henri du Vergier, comte de La Rochejaquelein, Chouan, Général en chef de l'armée vendéenne catholique et royale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Tirkan
Grand gonfanonier
avatar

Masculin Nombre de messages : 544
Age : 26
Localisation : La rochelle

MessageSujet: Re: L'heraldique des blasons - Partie 1   Jeu 24 Fév 2011 - 12:42

Les informations citées ici ne sont pas toutes completes en revanche les infos pour le stand seront plus nombreuses et plus completes, je pense plastifier le tout et faire des blasons en bois avec les ecus de tous les chevaliers pourpres! :cp:

_________________
"Je jure par Dieu qu'aucun Chevalier dans l'erreur ne triomphera d'un chevalier servant la vérité!"                  
Roi Arthur - Les Chevaliers de la table ronde [1953]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heraldique des blasons - Partie 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heraldique des blasons - Partie 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Partie de plaisir
» Les blasons et armoiries
» Sceau et blason du Comté
» Habs vs Bruins (partie 6)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde médiéval :: La vie quotidienne-
Sauter vers: